Bibliothécaires en grève contre le pass sanitaire

 

15 septembre 21

La Librairie La Palpitante soutien les bibliothécaires dans leur grève :

En effet, quelle différence de fréquentation existerait entre une bibliothèque et une librairie ?

Les lecteurs et lectrices entrent, furètent entre les rayons, choisissent, demandent conseil, enregistrent / payent leurs livres, papotent un peu ou pas et repartent

La seule différence est le rapport monétaire.

Nous ne nions pas l'épidémie ni les nécessités de mettre en place des moyens sanitaires pour lutter contre, nous refusons cependant les moyens policiers, clivants, coercitifs, de contrôle qui sont mis en place par le gouvernement actuel.

 

Bibliothécaires en grève contre le pass sanitaire

 

Aujourd’hui les portes des bibliothèques du Trièves sont fermées mais les bibliothécaires sont présent.e.s pour vous expliquer pourquoi nous sommes en grève contre le pass sanitaire.

 

Depuis de nombreuses années, nous sommes engagés à vous proposer un service public de qualité, un lieu que nous voulons vivant, accueillant et convivial. Depuis le début de la crise sanitaire, nous nous sommes adaptées à tous les changements et tous les différents protocoles pour rester en contact avec vous : contenus sur internet lors du premier confinement, puis mise en place du service « Réservez-emportez », réouverture de la bibliothèque au public avec une jauge limitée, mise en quarantaine et désinfection des livres et des locaux, port du masque, lavage des mains, organisation de l'accueil favorisant la distanciation physique, aération des locaux, … Nous avons tout fait, parce cela faisait sens, pour maintenir un service public à la fois accessible et attentif à la sécurité de ses usagers, quand bien-même nous étions le seul lieu de culture encore ouvert.

 

Aujourd’hui, on nous oblige à contrôler le pass sanitaire à l’entrée des bibliothèques, c’est-à-dire à en refuser l’accès à certaines personnes. Cette mesure va à l’encontre de nos missions, du rôle social des bibliothèques et des obligations que nous devons respecter, à savoir un accès égal à toutes et tous aux services publics. Par ailleurs, pour nous qui nous battons au quotidien pour faire tomber les barrières qui entravent un accès libre à l’éducation, au savoir et à la culture, la bibliothèque sous contrôle d’accès est un non-sens.

 

Pour que les bibliothèques restent des lieux ouverts, nous sommes aujourd’hui en grève, à l’instar de nos collègues de Lyon, Grenoble, Fontaine, Saint-Egrève, Seyssins et de bien d’autres villes en France.

 

Depuis le 7 septembre, la loi a été modifiée et on peut entrer dans la plupart des centres commerciaux de France sans pass sanitaire. On pourrait donc aller consommer à plusieurs milliers de personnes au même endroit, et être obligé.e.s de présenter son pass à la bibliothèque qui n’accueille jamais plus de 20 personnes à la fois ?

 

Parce que les temps sont difficiles et parce que nous pensons que nous avons encore beaucoup de choses à vivre en commun, sans se faire scanner. L'accès à la bibliothèque est libre, c'est un droit.

Nous demandons tout simplement le maintien des gestes barrières et le retour à la jauge de 50 personnes dans les bibliothèques. Nous demandons tout simplement à exercer notre métier.

NON AU CONTROLE DU PASS POUR ENTRER DANS LES BIBLIOTHEQUES

NON AU CONTROLE DU PASS DES SALARIES et BENEVOLES DES BIBLIOTHEQUES ET AUX SUSPENSIONS ET SANCTIONS POUR LE PERSONNEL QUI REFUSE DE CONTROLER

NOUS DEMANDONS AUX ELUS DE FAIRE REMONTER NOS REVENDICATIONS AU PREFET, AU MINISTRE, AUX DEPUTES

 

Vous pouvez nous soutenir en signant la pétition et en en parlant autour de vous.

 

Merci de votre compréhension et de votre soutien.

 

L’équipe de la bibliothèque, mercredi 15 septembre 2021

 

 

Retour