Bonjour, je voudrais un roman, grand format, une BD, un album pour bébé et une frite maxi, à emporter !

 

2 novembre 20

Amies lecteurs et lectrices,

 

bonjour.

 

En ce premier lundi de conconfinement à la Suédoise, voici les informations concernant la vie confinée de votre librairie du coin-coin.

 

Donc.

 

Le 3615.lapalpitante.fr est opérationnel.

Vous pouvez y réserver les livres qui sont en stock dans la librairie.

 

Il y a, sinon ce n'est pas drôle, des erreurs de stocks. Certains livres apparaissant comme dispo, mais déjà réservés, en fait. Je vais essayer dans les prochains jours de me débarrasser de ce problème, mais si cela vous arrivait, je vous préviendrais. Vous pourrez alors choisir de maintenir cette commande, auquel cas celle-ci sera passée auprès des éditeurs et vous serez servis la semaine prochaine.

 

Pour récupérer vos ouvrages :

RDV devant la porte de la librairie :

les Mercredi et Vendredi de 15h01 à 19h00

et les samedi de 10h30 à 13h00 et de 16h00 à 18h00

 

Si jamais vous ne pouviez absolument pas vous déplacer sur Mens, deux solutions :

- vous trouvez une personne de votre entourage qui le fasse pour vous.

- Je peux vous faire un envoi postal, à frais partagés. (apparemment un tarif librairies confinées va arriver !) mais je ne garantie pas les délais.

 

En tout cas, merci beaucoup pour votre soutien  !


 

Et maintenant, du blabla !
Et en bas de mail, quelques titres conseillés…

 

La lecture reste et restera toujours le socle de notre civilisation… même à la dérive !!

Car oui, on dira tout ce qu'on veut, moi le premier, une librairie est un endroit qui vous vend clairement du Rêve… et du savoir. Et savoir rêver est un art qui a tendance à se perdre.

Mais depuis bientôt deux ans (on les fêtera le 1er Décembre 2020…) je vois que les deux, rêves et savoirs se conjuguent bien ensemble ici, dans ces montagnes qui nous accueillent, certains, certaines depuis leur naissance, et d'autres, comme moi, depuis quelques années.

Au vu aussi du tollé sur la fermeture des librairies, face aux mastodontes, et aussi de la fréquentation nationale, des démonstrations d'affections, d'attachement et la gratitude exprimée envers nos métiers, je me sens conforté dans la décision que j'ai prise il y a deux ans, donc, de monter une librairie, et notamment en village.

J'aimerais juste vous inviter à avoir ensemble une pensée concernant celles et ceux, dans les entrepôts, les hangars, les quais de chargement, les camions qui œuvrent à ce que ces livres soient sur mes tables et rayons. Magasiniers, manutentionnaires, chauffeurs et chauffeuses poids-lourds, livreurs sur-chargés (DPD, TNT, GLS, Chronopost sont regroupés (ce qui est bien) dans un seul service de livraison (les 2 collègues qu'on voit se garer partout) et dont les camions sont surchargés (avec pas mal de cartons au sourire sarcastique du géant au nom usurpateur)
 

On reparlera aussi un jour du pilon. D'ailleurs, j'avais fait une page de BD il y a quelques années pour les 10 ans de mon éditeur, la boîte à bulles, que vous pouvez lire ici : hop ! La scène, bien qu'un peu exagérée est réelle. Hélas, Paysannes, le livre dont on parle, n'existe plus, c'était un très beau livre. Et en parlant de livres épuisés, Little Joséphine, la BD que j'ai dessinée il y a quelques années vient d'être épuisée. Elle sera rééditée en septembre prochain, mais est sortie aux USA en mars dernier ! Tu peux la trouver à la bibliothèque de Mens… quand elle est ouverte. Une pensée pour nos camarades bibliothécaires confinées…

D'ailleurs, en parlant de très beau livre de la Boîte à Bulles (je parle de Paysannes, hélas, donc, épuisé, hein !), cette semaine sort le livre Femmes que j'ai découvert à Barcelone et suggéré à Vincent Henry, l'éditeur et qui a suivi ce conseil. Grâce à la traduction (non retenue, hélas) d'Estelle ce livre a été lu par lui. Et de fait, publié !!!! J'en suis tout de même un peu fier… À découvrir ici : clic !
 

D'ailleurs, dans les nouveautés chouettes de cette semaine, de la précédente ou autres, une petite sélection :
 

Déjà en rayon (que vous pouvez retrouver sur le 3615.lapalpitante.fr dans la limite des stocks dispo sinon, à commander)

À sortir cette semaine sous réserve : (pas encore sur le 3615, mais bientôt)

 

 

voilà… n'hésitez pas à m'écrire, téléphoner, etc. Entre deux sacs, deux meubles et deux siestes, je vous réponds ! Assurément ! Surtout si c'est par courrier postal !!!

 

Portez vous bien, prenez soin et des vitamines, on se retrouve à la porte ou plus tard en « présentiel »… et sinon dans la boite à courriel dans 15 jours !

 

Courage à toutes et tous ! Ici on est pas si mal loties…

 

Raphaël

 

 

Retour