l'été l'est donc bien là !

 

11 juillet 20

Chères et chers,

amies et amis,

adhérentes et adhérents,

toi, moi, nous.

Alors je vais résumer déjà les événements à venir :

 

Vendredi 17 Juillet à 18h :

Rencontre avec Jean-Luc Sahagian pour son livre L'éblouissement de la Révolte, récit d'une Arménie en révolution, aux éditions CMDE

+ d'infos  sur le site CMDE

Et avec David Kiledjian, musicien lyonnais, récolteur de sons et musiques en Arménie qui viendra accompagner sonorement la rencontre et témoigner aussi sur ses voyages.

Par ex, Armade et Cyme à écouter ici
 

Un petit buffet + ou – arménien s'en suivra.

(si le lieu diffère de la librairie, vous serez averties…)
 

 

Début Août :

Concert et rencontre avec La Doublure – duo de chansons douces et enivrantes…

(date à préciser…) (Et émission spéciale sur Radio Dragon le dimanche 9 à 17h en direct)

 

Peut-être des choses aussi en à côté de Mens Alors, qui sera donc Alors ? Mens !

On verra comment ça se goupille… entre le 3 et le 8 Août.

 

Fin Août :

Participation à La Rurale, on verra bien quoi de qui comment…

en tout cas les 28, 29, 30 Août, donc.

 

Et donner les horaires d'été :

 

mardi, mercredi, jeudi, vendredi : 10h-13h / 14h30-19/20h

Samedi : 9h00-13h / 14h30 – 19/20h

 

Les Tables Le Blon :

 

Les tables dehors sont à disposition, n'hésitez pas à venir vous y poser tranquillement, manger, boire un coup, parfois je servirais des cafés le matin sauf le samedi, le Café Yeah (site) étant sur place au marché !

 

Et le soir, si tu viens avec une bonne bière, tu seras toujours bien reçu, et j'ai les verres… Et parfois, c'est moi qui sortirais la mienne ! Le tout, avec extrême modération, bien entendu !

 

Ces magnifiques tables qui font pâlir de jalousie Ikea ont été réalisée par notre Francis Le Blon préféré… Retrouvez d'ailleurs son émission de décortication de livres d'essais sur Radio Dragon : J'ai lu pour vous (ici les ballados)

 

Et maintenant, la suite, les nouvelles de la palp' :

 

Alors, la librairie. La Palpitante.

 

Ça, on peut dire que ça palpite. Vous êtes de plus en plus nombreux et nombreuses à venir, à passer, à entrer, à fouiner, à placoter ensemble, et à encenser… stop, n'en jetons plus, je suis encore et toujours ému de ces marques de reconnaissance que vous pouvez m'apporter, et l'affection qui est donnée à ce lieu.

 

Je pouvais pas rêver mieux (… bon, en fait, si, mes rêves sont encore et toujours plus fous, et j'espère qu'on les mettra en place.) que de construire un lieu qui plaise tant et semble remplir une utilité. Manquent quelques mètres carrés, mais tout cela est accessoire, et qui sait, à venir ?

 

Renseignements pris au téléphone auprès des librairies amies de France et de Navarre, c'est partout pareil ! Un regain de fréquentation incroyable des librairies !

 

Peut-être les mois précédents ont-ils joué ? Un peu trop d'écrans ? Une reprise de l'habitude de lire ? La présence importante des discussion médiatiques autour des librairies ? Des prises de consciences sur le carnage A..Zone et consorts ? Un peu de tout ça… sûrement.

 

En tout cas, avec le démarrage sur les chapeaux de roues de la saison, je ne touche pas terre et les montagnes dans les quelles je me balade en ce moment sont plutôt des montagnes de livres ! Pour qui est passé quand je traitais les piles en retard, saura de quoi il en était !!

 

Bon, faut dire que mon héros à toujours été Gaston Lagaffe, ses piles et ses labyrinthes de livres et la fameuse grotte…!

 

Et sinon, grande nouvelle : la librairie va accueillir sa première stagiaire adulte !

Après Magdalena et Lumi en 2019 pour des stages d'observation de 3e, Natalija Jukic, qu'on a déjà vu à la palpitante, chanter ou lire, le 8 décembre 2018, la voici en stage de Découverte Paule-Emploi. Amie de longue date, bibliophile avérée, la voilà qui se questionne à changer de métier…

ce sera du 3 au 8 Août, avec le concert de la Doublure, en prime ! Bienvenue à elle !

 

Voilà, voilà.

 

Pour la suite, je repousse tout à la rentrée, après mes vacances.

 

En attendant, portez vous bien les unes les autres et. Et on se voit bientôt…

 

Tout de bon, et un grand câlin…

 

Ah, oui, parce que déjà depuis des années, je me questionne sur les bises… Ce que j'invite chacun, chacune à faire…

Et j'en suis arrivé à la conclusion que je désirais la rendre exceptionnelle et avant tout, réservée aux intimes. Que le « hug », l'accolade franche, le câlin, dans toutes leurs déclinaisons plus ou moins proches et intimes seraient mes gestes de salutation de remplacement. Avec aussi un salut au regard franc, en présence, et les formes que nous connaissons de salutations distanciées avec les mains, collées, agitées, sur son propre plexus, etc. Des présence à l'autre à revoir. Pas tant dans l'optique d'éviter les risques, que de respecter la sphère de chacun, chacune, à commencer par la mienne.

 

Avec l'exception de la bise électronique que voici ! ;)

 

Raphaël

 

 

Retour