La Palpitante, librairie associative à Mens

Qu'est-ce qui palpite alors ?

 

(La belle végétation sur la vitrine est de Solenn Allain,… merci à elle !)

 

Bien serrés entre les rayon : des livres de poche, des polars, des Bandes Dessinées, des livres de cuisine (certains de grand-mères), des romans ados, des romans tendres, des livres pratiques, de beaux albums jeunesse, de la philo aussi, et …

 

La Palpitante est une librairie associative située à Mens. Elle a ouvert le 1er Décembre 2018, derrière les arches du local si caractéristique de la place de la Halle C'est une librairie de livres neufs et d'occasion, on y trouve des romans en tout genres, du polar, de la poésie, de la bande dessinée, des albums et des romans jeunesse, ainsi que des livres pratiques, de cuisine, de santé, d’histoire, etc.

 

En somme, c'est une (petite) librairie… générale. Une grande partie des livres étant d'occasion, cela permet à toutes les bourses de s'y retrouver et de faire vivre et revivre ceux-ci. Elle se fournit auprès des particuliers qui lui font des dons, ou chine et fouine pour en dégoter et aussi auprès d'amis libraires bouquinistes à Lyon et Grenoble. La librairie a pour vocation de pouvoir proposer toujours plus de livres neufs et toujours et encore plus de livres d'occasion !!­­

 

Les livres neufs sont issus soit du travail en direct avec des éditeurs indépendants, souvent en dépôt et choisis par le libraire auprès de petits diffuseurs, et sinon, de plus gros. La Palpitante fait partie du réseau lalibrairie.com, qui propose une alternative saine aux géants de la vente internet comme Amazon. Cela permet aussi de pouvoir commander à peu près tout livre du champ éditorial francophone (et quelques ouvrages en différentes langues…).

 

Petite particularité, le local accueille et partage les œuvres de Francis Le Blon, sculpteur et co-fondateur de l’association qui porte la librairie, Le Jardin Statuaire.

 

La Palpitante, est une amie des médiathèques, avec qui nous travaillons à faire vivre le livre, ici, dans le Trièves.

 

Au moins une fois par mois, elle reçoit des artistes, poètes, lecteurs, lectrices, musicien·ne·s en tout genre pour de petits moments palpitants. L'idée étant de faire se rencontrer sur la « scène » des personnes n'ayant jamais joué ou travaillé ensemble.

 

De temps à autres des petits ateliers de fabrications à base de papier récup (livres destinés au pilon) auront lieu (masques de carnaval, meubles ou jeux en carton marouflés, lampes, etc.)

 

C'est aussi un petit salon de thé où l'on y déguste le café Yeah, torréfié à Mens, ainsi que des tisanes ramassées dans les montagnes du coin, ou des thés bio du japon, en croquant des biscuits maison.

 

Le but de l'association « Le jardin statuaire » qui gère la librairie, outre déjà de la faire tourner, est de créer une communauté de lecteurs et de lectrices sur le Trièves, leur permettant de mettre leur patte dans les commandes des livres, selon leurs envies, besoin, le tout en bonne intelligence avec le libraire, Raphaël.

 

L'équipe :

 

Raphaël Sarfati a été libraire spécialisé en BD et en jeunesse il y a bientôt 20 ans, avant de se consacrer au dessin, à la cuisine et tout un tas d'autres choses que son chemin a jalonné sous ses pas. Pas qui l'ont, en 2015, mené à Mens. C'est lui qui est en charge de la gestion de la librairie (aménagement, commandes, choix, conseils). Son site : Un Tiroir Ouvert

 

Francis Le Blon est sculpteur. Ses statues de résines hautes en couleur se trouvent déjà disséminées dans le village et ses alentours. À présent Francis fait vivre et palpiter ses statues aussi dans l'espace de la librairie, en exposition roulante. Une statue accueille le rayon politique, philo, essais, une autre s'accueille toute seule !

 

Justine Balibar se promène entre philosophie, littérature et beaux paysages, elle soutient, discute, donne des avis et des coups de main. La Palpitante lui doit son nom de librairie ! Et parfois, on peut la voir derrière le bureau

 

Le nom de l'Association, Le jardin Statuaire est un hommage aux livres de Jacques Abeille, aux éd Le tripode. Le Cylce des Contrées est une saga à l'écriture merveilleuse et aux récits envoutants. Le premier Opus, Les Jardins Statuaires, parle entre autre de livres et de statues…

 

* Pour nous, les éditeurs indépendants sont ceux qui n’appartiennent pas à un groupe financier. Il est important à nos yeux de privilégier ce type d’éditeurs. Cela n’est pas forcément en rapport avec la taille de l’entreprise, par exemple les éditions Actes Sud sont considérées comme tel, mais avec l’indépendance de la maison d’édition face aux remous de la folie du jeu financier. La qualité littéraire n’est pas, nous le pensons, en rapport avec la taille de la structure (dans un sens ou dans l’autre, évidemment !) En tout cas, nous privilégierons les petites structures aux belles productions et leur accorderons une belle place dans nos rayons.